AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles plutôt spéciales - PV Jeff -

Aller en bas 
AuteurMessage
Sofia MacKenzie
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 25
Peuple/Division : : Terrienne ~ Militaire
Age : : 29 ans
Date d'inscription : 12/04/2007

Dossier personnel
Niveau de sécurité: Delta
Niveau: 0
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Retrouvailles plutôt spéciales - PV Jeff -   Dim 15 Avr - 19:40

Sofia errait dans les couloirs de la cité. Elle était débarquée à Atlantis depuis environ deux semaines. Étant de nature très curieuse – au grand dam de ses supérieurs – elle décida de partir en exploration dans la cité afin d’en découvrir les secrets. Elle était maintenant sous les ordres d’un certain John Sheppard. Elle avait appris, de source sure que Jefferson Black faisait également partie d’une expédition, dont il était le chef. La jeune femme n’avait pas encore eu l’occasion de le revoir, mais elle ne tarderait pas à en provoquer une. Elle était tombée amoureuse de lui, deux ans plus tôt, alors qu’elle était sous ses ordres. Pendant ces années, elle s’était évertuée à ne pas lui montrer clairement ce qu’elle ressentait, mais son côté protecteur envers le Capitaine Black et sa manie de toujours le défendre avait provoqué bien des moqueries.

Sofia n’était pas idiote au point de penser que Jeff n’avait rien remarqué, il avait beau joué les autruches et se voiler la face (^^), il devait avoir compris la nature des sentiments de la jeune femme. Bon d’accord, les relations entre militaires étaient interdites, d’autant plus que Jefferson était son supérieur. Mais depuis quand Sofia respectait-elle les règlements à la lettre ? Chassant ces quelques pensées au sujet de Jeff, elle concentra son attention sur la route qu’elle venait d’empruntée. Ce soir-là, Sofia avait dans l’idée de se rendre au stand de tir, histoire de se dérouiller un peu. Elle aimait bien partir en exploration dans la cité, mais après deux semaines sans mission, elle commençait à s’ennuyer. Un moment d’accalmie ne fait jamais de tord, certes, mais c’est en quelque sorte la pire des tortures pour notre belle militaire.

La jeune femme continua d’avancer dans les couloirs, la tête haute. Elle avait mémorisé avec une facilité déconcertante l’emplacement précis de chaque salle. Elle entra dans la salle de tir, et à sa grande surprise, elle était seule, hormis un militaire qui devait s’entraîner en vue d’une mission prochaine. Sofia s’arrêta quelques instants, pour observer les talents du jeune homme. La militaire était reconnue pour ne jamais rater sa cible, elle tirait avec une telle précision ! Il fallait vraiment être imbécile pour la défier alors qu’elle était armée.

Soudainement, un sourire se dessina sur ses lèvres en reconnaissant la silhouette qui se dressait à quelques pas d’elle. Sofia ne connaissait qu’une seule personne capable de tirer ainsi. Jefferson Black. Elle l’aurait tout de même reconnu à des kilomètres à la ronde, ayant travaillé avec lui deux ans plus tôt. Elle fronça les sourcils lorsqu’il rata sa cible deux fois de suite. Sofia avait eu l’occasion de le voir en action, et avec le temps, elle avait fini par arriver à déchiffrer ses humeurs plus froides et insensibles les unes que les autres. Sofia était pourtant tombée amoureuse de ce militaire… Cherchez l’erreur !

Sofia décida de jouer dangereusement et de surprendre Jefferson, qui ne l’avait pas encore remarqué. Elle se dirigea silencieusement vers lui. Son pas était léger, souple et imperceptible. Lorsqu’elle fut suffisamment proche de lui, Sofia l’enlaça par derrière en souriant malicieusement en posant son menton sur son épaule. Elle le connaissait assez bien pour savoir que ce geste risquait de le mettre dans une de ces colères, mais elle avait envie de l’embêter un peu. Au moins, lorsqu’il se fâchait, il sortait de son habituelle torpeur.

« Alors qu’est-ce qui se passe dans la tête de Jefferson Black pour qu’il manque sa cible deux fois de suite ? Ce n’est pourtant pas ton genre mon chou ! »

Oui, oui, c’est de la pure provocation. Et alors ? Sofia avait bien le droit d’embêter un peu son beau capitaine, non ? Bon, d’accord, ce n’est pas du jeu, et en plus, c’est son supérieur, hiérarchiquement parlant bien sûr. Avant que Jeff se mette à piquer une crise, Sofia se détacha de lui, elle n’était quand même pas suicidaire. Mais cette fois, elle était bien décidée à gagner son cœur. Elle n’avait pas l’intention d’attendre indéfiniment que Jefferson se décide à accepter ses avances.

« Je savais bien que je finirais par croiser ton chemin de nouveau ! Tu n’as pas voulu de moi dans ton équipe Capitaine Black ? »

Sofia aimait bien le taquiner. Eh oui, vous avez bien entendu, elle l’a appelé Capitaine Black, ce qui relève presque du miracle, mais détrompez-vous, elle a prononcé ces deux mots sur un ton sarcastique, une lueur de malice dans le regard. Le pauvre, il n’avait pas fini d’entendre parler d’elle (^^)…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefferson Black
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
EX/SG: : Chef de EX2
Peuple/Division : : Terrien - Militaire
Age : : 32 ans
Date d'inscription : 10/04/2007

Dossier personnel
Niveau de sécurité: Beta
Niveau: 0
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Retrouvailles plutôt spéciales - PV Jeff -   Dim 15 Avr - 22:07

Jefferson était à l'heure des bilans. Il avait passé le début d'après midi avec son second, Evelyn Carper, à la tester mais aussi à s'habituer à sa présence puis il avait vaqué à ses occupations terminant dans la salle d'embarquement. Là bas, il avait rencontré le docteur Weir qui avait décidé de s'octroyer une pause, pause qu'elle passa en sa compagnie. Cela lui avait changé les idées même s'il ne voulait pas le reconnaître. Une fois son supérieur reparti à ses occupations, il avait un peu erré dans les couloirs avant de partir à la recherche de ses deux derniers membres d'équipe. Cela lui faisait bizarre de penser qu'il n'aurait plus Huggins à ses côtés pour le taquiner ou même sa seconde Sofia Mackenzie. Tout un phénomène mais pas désagréable. A la longue, il avait finit par se faire à la personnalité plus qu'affirmé de son second par contre il avait bien sur remarque les sentiments qu'elle éprouvait pour lui, il aurait fallu être aveugle pour ne pas s'en rendre compte. Sentiments qui l'avaient au passage conduit à ne pas la prendre à nouveau dans son équipe. Elle n'était plus neutre et même si elle avait déjà un sacré potentiel dans les missions suicides, il ne voulait pas qu'elle soit à ses côtés. A moins que ce ne soit tout bonnement pour l'éloigner de lui.

Jefferson regarda l'heure à sa montre. A cette heure-ci, il allait être tranquille au stand de tir. Il lui fallait au moins ça pour finir cette dure journée. Marchant dans les couloirs, il reprit le fil de ses pensées concernant son lieutenant comme il avait tendance à l'appeler. Au fil des deux années où elle avait été sous son commandement, il avait vu le béguin qu'elle avait développé pour lui. Jefferson avait tout fait pour la dissuader ou même ne pas lui donner de faux espoirs et heureusement, elle n'avait jamais tente quelque chose. Il ne voulait pas d'une autre femme dans sa vie. Il avait déjà Emy et même s'il savait qu'il ne devait pas continuer à rester fidèle à une femme morte, il n'arrivait toujours pas à tourner la page. Peut être est ce le fait qu'il n'avait jamais pu lui dire au revoir, peut être parce qu'il ne l'avait pas encore pleure comme il avait pu pleurer Tobey. Non, il n'avait toujours pas accepté cette mort violente. On lui avait prit sa femme trop tôt.

Perdu dans ses pensées, il arriva finalement au stand de tir, se préparant, constatant que ses pensées revenaient désagréablement sur une même personne : Sofia Mackenzie. Dire qu'il était insensible à sa beauté serait faux. Sofia était et est toujours une très belle femme mais elle était surtout aux antipodes de sa femme. C'était un rien déconcertant et bien qu'il éprouve une certaine attirance depuis cette fameuse mission sur P2x-140, il ne sentait pas prêt à faire un geste, quelque chose qui puisse lui dire qu'il se rendait. D'ailleurs il ne l'aimait pas du moins c'est ce qu'il pensait et puis à quoi bon penser à elle, il n'était pas prêt de la revoir.

Enervé, il manqua sa cible deux fois de suite. Il se dégoûtait lui même. Sa femme et son fils était mort quatre ans jour pour jour aujourd'hui, et lui, il pensait à une autre femme. Las de ses pensées morbides, il s'apprêtait à se plonger à corps perdu dans son entraînement au tir quand il sentit une personne l'enlacer par derrière. Oh non Sofia Mackenzie et au vu de son comportement, bien décidé à prendre ce qu'elle voulait à savoir : lui. Jefferson se retourna vers elle et la fusilla du regard. Il ne devait surtout pas l'encourager dans cette voix la.

"Lieutenant Mackenzie encore un geste ou une parole dans ce registre familier à mon égard et je vous colle un rapport d'insubordination sur un officier supérieur. Me suis-je bien fait comprendre?!"

Pour se calmer et pour éviter de lui mettre son flingue entre les deux yeux, il le posa calmement avant de se passer une main dans ses cheveux en bataille. Qu'est ce qu'il avait fait pour qu'elle tombe amoureuse de lui? Il était blessant, solitaire, taciturne enfin tout ce que vous voulez. Mais non, elle, il fallait qu'elle s'amourache de lui et en prime qu'elle insiste malgré la fin de non recevoir. Il la regarda dans les yeux, la laissant lui poser une question qui pouvait être recevable. C'était peut être le moment ou jamais de mettre les points sur les i.

"Je ne vous ai pas prise dans mon équipe simplement parce que vos sentiments pour moi influenceront votre travail et la mission qui nous est confié est plus importante qu'un béguin d'adolescente lieutenant Mackenzie. Toutefois je vous serez grée de faire attention pendant vos missions d'exploration malgré votre non conformisme vous êtes un bon élément qu'il serait regrettable de perdre."

Et qu'étrangement je ne veux pas perdre. Mais ça, il se garda bien de le dire même si le message était clair pour les deux personnes. Une fois la mise au point effectuée, il rechargea son arme pour viser la cible, l'atteignant en pleine tête puis en plein coeur. Il s'en voulait légèrement de lui avoir parlé sur ce ton mais il s'était senti menacé et avait réagit violement pour se préserver. Jefferson n'aimait pas parler de lui ni entretenir des relations autres que des relations de travail avec ses collègues mais avec Huggins ou avec Sofia, il y avait un lien étroit même si une petite bête au fond de son esprit lui faisait clairement comprendre qu'il ne voyait pas les deux personnes sous le même oeil.

"Tu t'acclimates à Atlantis?"

Oui vous avez bien vu, il avait tutoyé la jeune femme même qu'il venait de poser une question pour connaître son état. Malgré tout ce qu'il pouvait dire, il avait toujours développé un coté protecteur vis a vis de la militaire et malgré cette carapace de militaire, il lui arrivait quand ils étaient seul à seule, de laisser tomber le vouvoiement et de se montrer un peu plus humain même s'il gardait ses distances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia MacKenzie
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 25
Peuple/Division : : Terrienne ~ Militaire
Age : : 29 ans
Date d'inscription : 12/04/2007

Dossier personnel
Niveau de sécurité: Delta
Niveau: 0
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Retrouvailles plutôt spéciales - PV Jeff -   Lun 30 Avr - 2:13

[HJ: Désolé pour le retard ^^'']

Sofia se baladait dans les couloirs de la cité. En deux semaines, elle avait réussi à s’acclimater à Atlantis et à mémoriser l’emplacement de chaque salle. C’était peut-être un exploit pour certain, mais pour notre belle militaire, mémoriser des informations faisaient partie de son lot quotidien. Elle avait toujours eu une mémoire du tonnerre, se rappelant de chaque petit détail d’une mission. Certains visages étaient à jamais gravés dans son esprit, mais un plus que les autres. Un visage qu’elle n’oublierait jamais, et qui lui avait apporté tant de joie en croisant simplement les beaux yeux qui accompagnaient ce visage pour le moins austère. Celui de Jefferson Black. Il avait été son capitaine et elle sa seconde, ils étaient devenus amis au fil du temps, mais Jefferson avait toujours découragé toutes les tentatives de rapprochement de Sofia. Elle ne lui en avait jamais voulu. Il avait connu une vie difficile, mais Sofia ne demandait qu’à être là pour l’aider à panser ses blessures.

Elle aurait voulu pouvoir l’aimer, cet homme méritait cet amour plus que tout autre. Si seulement il n’avait pas pris la décision de fermer son cœur à toutes les femmes de puis la mort de son épouse et de son fils. Sofia était l’une des rares personnes à connaître cette histoire, et c’est sans doute pour cette raison que pendant toutes ces années, elle était restée amoureuse du Capitaine Black, lui vouant un amour sans limite ou presque. Elle avait cessé de compter depuis belle lurette toutes les occasions où elle avait mis sa propre vie en péril pour sauver la sienne. Sofia n’avait jamais été un as de la discrétion. Les membres de son équipe avaient bien vite compris la nature des sentiments de la jeune femme. Il suffisait de voir ses yeux s’illuminer lorsqu’elle parlait de son beau capitaine ou tout simplement la ferveur avec laquelle elle défendait Jefferson en son absence.

Le destin les avait pourtant séparé. Pourtant, elle apprenait quelques jours plus tôt que Black était de retour, et qu’il faisait également partie de la mission, en tant que Capitaine d’EX-2. Sofia avait été surprise d’apprendre la nouvelle et peinée de voir qu’il ne l’avait pas choisi pour faire partie de son équipe. Mais elle ne réussit pas à lui en vouloir plus de trois minutes, comme à son habitude. Jeff avait sans doute de bonnes raisons, mais elle ne tarderait pas à lui demander des comptes (^^). Par contre, cette fois, elle n’avait pas l’intention de le laisser filer aussi facilement. Quoi qu’il arrive, il devrait faire face à une Sofia MacKenzie plus déterminée que jamais à gagner son cœur. Mais ne vous y méprenez pas, elle n’a pas l’intention de déclencher une guerre entre eux ou de tout simplement l’enfermer jusqu’à ce qu’il consente à la laisser entrer dans sa vie. Quoi que, l’idée était bonne, suffisait d’exploiter un peu le concept (^^). Bon d’accord, c’était légèrement sadique comme technique d’approche, mais il ne lui laissait plus le choix !

Sofia arriva finalement au stand de tir, en souriant à cette pensée. Son sourire s’étira encore lorsqu’elle aperçut la silhouette de son beau capitaine. Il était toujours le même que dans ses souvenirs. Grand, large d’épaule, une mâchoire carrée et un beau sourire qui n’illuminait que trop rarement ses traits. À première vue, il était toujours l’homme qu’elle aimait. Lorsqu’il rata sa cible par deux fois, Sofia s’approcha de lui et l’enlaça par derrière, en se moquant légèrement de lui. En entendant fuser sa réponse, ses dires furent confirmés. Il n’avait pas changé d’un poil depuis leur dernière rencontre. Il fusilla Sofia du regard et elle lui lança un sourire innocent pour toute réponse.

« Tu m’as fait des dizaines de menaces de ce genre, et à ce que je sache, mon dossier ne compte aucun rapport, de ta part du moins ! Soit mignon mon chou et cesse de me menacer ainsi, je n’ai plus peur de toi depuis des années ! »

Sofia consentit tout de même à sa demande et recula de quelques pas. Jefferson déposa calmement son flingue et Sofia l’observa silencieusement en souriant malicieusement. Elle voyait bien qu’il était désespéré par sa conduite. Il n’avait jamais compris pourquoi elle l’aimait. Son beau capitaine avait toujours posé trop de questions, il n’écoutait que trop rarement son cœur, ce qui peinait toujours Sofia. Lorsqu’elle croisa à nouveau son regard, elle comprit rapidement que Jeff n’avait pas l’intention de rester calme, il voulait mettre les choses au clair une bonne fois pour toute. Sofia soutint son regard sans peine, elle avait pris l’habitude de toujours le regarder dans les yeux. En entendant ses premières phrases, une lueur de colère s’alluma.

« Qu’est-ce qui te dit que ce n’est qu’un béguin d’adolescente, tu n’es pas aveugle à ce point Jeff ! Je connais très bien l’ampleur de notre mission, mais il faut bien quelqu’un pour t’empêcher de passer à deux doigts de la mort trois fois par semaine ! Cesse de me vouvoyer, je te connais depuis des années et nous sommes seuls ! Ne viens pas me dire que tu me considères seulement comme un bon élément, Jefferson Black ! »

Jefferson se détourna légèrement de la jeune femme et de son regard par la même occasion. Sofia suivit du regard les gestes de son beau capitaine. Elle ne pouvait pas croire qu’il la considérait toujours comme un simple soldat, pas après toutes les missions qu’ils avaient menées ensemble ! L’affection qu’elle portait à cet homme était beaucoup plus grande que celui qu’aurait dû vouer un soldat à son supérieur. La colère de la jeune femme se calma rapidement. Elle suivait toujours ses mouvements, et un sourire naquit sur ses fines lèvres lorsque ses deux tirs atteignirent sa cible en pleine tête et en plein cœur. Il n’avait pas perdu la main depuis la dernière fois, ses tirs étaient toujours aussi précis et Sofia applaudit de bon cœur. Ses yeux brillèrent lorsqu’il consentit à lui adresser la parole de nouveau et cette fois, en laissant tomber le vouvoiement, au plus grand plaisir de Sofia.

« Je vais très bien, je n’ai pas eu de difficulté à m’intégrer dans l’équipe de Sheppard, même si sa façon de commander est bien différente de la tienne ! Et toi, tu as déjà traumatisé les nouveaux membres de ton équipe ou tu as remis ça à plus tard ? Je plains le pauvre second qui devra avoir à faire à toi ! »


La jeune femme s'avança souplement vers Jeff, pour plonger son regard bleu-vert dans celui du militaire. Si seulement il pouvait voir à quel point elle l'aimait. Elle était prête à donner sa vie pour cet homme qui avait tant souffert dans cette vie. Sofia aurait tellement voulu pouvoir lui apporter le bonheur qu'il méritait... Elle lui caressa tendrement la joue avant de s'adresse à lui sur un ton doux.

« Jeff, tu ne pourras pas rester fidèle à ta défunte femme. Elle aurait voulu que tu sois heureux... »

Sans plus attendre, la jeune femme approcha son visage du sien pour déposer un doux baiser sur les lèvres de l'homme qu'elle chérissait tant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefferson Black
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
EX/SG: : Chef de EX2
Peuple/Division : : Terrien - Militaire
Age : : 32 ans
Date d'inscription : 10/04/2007

Dossier personnel
Niveau de sécurité: Beta
Niveau: 0
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Retrouvailles plutôt spéciales - PV Jeff -   Mar 1 Mai - 2:38

¤ Hj : pas de problème j'étais pas pressé ¤

Jefferson s'évertuait envers et contre tous à flinguait cette pauvre cible en carton pour se défouler de cette journée fatidique. Il détestait cette date mais depuis quelques années, il devait bien avouer que c'était devenu moins difficile surtout depuis qu'une certaine petite tête blonde était arrivée dans son équipe. Au départ il n'y avait pas fait attention, elle était une militaire parmi tant d'autre point final mais plus le temps passait et plus elle prenait sans le savoir de l'importance pour lui. Bien sur il avait eu la désagréable impression qu'elle s'amourachait de lui et cela ne l'avait pas vraiment enchanté des masses. Il était son supérieur, ils étaient tous les deux militaires et donc toute relation leur était interdite. Pire, si quelqu'un c'était aperçu de quelque chose, ils auraient eu le droit à la cours martial et Jefferson ne voulait pas perdre son emploi pour elle. Il l'appréciait certes, il ne pouvait pas le nier mais son travail était le plus important pour lui. C'était sa seule façon de rester dans ce monde où il n'avait plus de place.

Seulement il avait bien remarque qu'il attachait de plus en plus d'importance à sa sécurité, à son bien être et très rapidement il avait fait en sorte que personne n'ose emmerder son second pour parler vulgairement. Jefferson avait mis cela sur le compte du devoir d'un supérieur envers son second mais il commençait à douter. C'était pour cela qu'il était parti pour atlantis. Il voulait la fuir en partie. Il aimait Emy, il l'aimait du plus profond de son coeur, et cela ne changerait jamais mais il avait l'impression de la trahir, de trahir sa mémoire. Quand il analysait la situation, il n'avait jamais ressenti un désir fou pour sa femme, c'était une tendresse infinie, un amour des plus tendres. Avec Sofia Mackenzie, c'était fougueux, c'était presque violent. Il faut dire que les deux femmes étaient singulièrement différentes.

L'énervement le gagna. Il fallait qu'il arrête de penser à elle. Il la savait sur Atlantis mais il espérait ne pas avoir a faire a elle. Bon sang, il allait se la sortir de sa tête. Il ne l'aimait pas au pire il avait envie de coucher avec elle point barre. Jeff était en manque, ce qui pouvait être normal et elle n’était pas désagréable à regarder. Le militaire complètement déconcentré, rata deux fois sa cible, l'exaspérant encore plus. Il ne pouvait vraiment pas penser à autre chose qu'a ça pour ce jour là. Tout d'un coup il sentit quelqu'un l'enlacer. Sans se retourner, il savait déjà qui venait de se blottir contre son dos. La voix amusée lui donna confirmation : Sofia Mackenzie, la pire torture que le monde ai pu lui faire subir.

"Je ne suis pas votre chou Lieutenant Mackenzie ! Et ne me tentez pas trop, je pourrais changer d'avis après tout vous n'êtes plus dans mon équipe alors je n'ai pas à m'inquiéter de perdre un second en cours de route."

Attaquer. Blesser. Voila tout ce qu'il savait faire alors pourquoi s'était elle amouracher de lui?! Il était imbuvable alors pourquoi diable. Jefferson plongea son regard dans celui de la jeune femme. Ce regard qui lui promettait bien des tourments. Tourments pour un homme se refusant d'oublier sa femme morte. Tourments car ils étaient remplis de l'amour qu'elle éprouvait pour lui. Amour qu'il ne pouvait pas lui retourner. Quand elle lui posa la question du pourquoi elle n'était pas dans son équipe, Jefferson saisi l'occasion. Il ne s'attendait surtout pas à la réaction virulente de Mack. L'aimait-elle vraiment à ce point? Avait-il été aussi aveugle que ça?

"Ça suffit Sofia ! Je n'ai pas besoin d'une nounou. Nous faisons un métier à risque et si je dois y passer et bien j'y passerai, c'est aussi simple que ça et je te signale au passage que tu n'es pas trop mal non plus dans le genre je pars au suicide ne me retenez pas !"

Jefferson la fusilla du regard. Ce regard froid et colérique qui lui réservait quand elle partait dans ses actes suicidaires en mission. Il devait se l'avouer, il avait toujours eu peur lors de ces moments là. Peur qu'elle ne lui revienne pas. Il ne pouvait pas l'aimer mais il ne voulait pas la perdre non plus. Il se détourna pourtant d'elle quand elle lui demanda ou plutôt lui fit remarquer qu'il ne la considérait pas comme un simple bon élément. Lui même ne savait plus la manière dont il la voyait. C'était de plus en plus vague dans sa tête. Il se remit alors à tirer, touchant sa cible à la tête et en plein coeur. Son "exploit" fut accompagné par les applaudissements de Sofia et Jeff secoua la tête en souriant faiblement. Elle ne changerait donc jamais. Il rangea son arme en écoutant sa réponse à sa question sur son acclimatation sur Atlantis.

"Je dois moi aussi m'habituer à mes nouveaux hommes enfin façon de parler puisque j'ai qu'un homme dans mon équipe. En parlant de second, Carper n'avait pas l'air traumatisé quand je l'ai quitté. Elle était simplement légèrement essoufflée par les tests que je lui ai fait subir mais elle se bat bien, c'est un bon élément. Quant à toi, tu es en très bonne main avec Sheppard mais ne prend pas de risques inutiles s'il te plait."

Pendant toute sa réponse, il avait laissé son regard plongé dans le sien. Si bien qu'il sursauta en sentant sa main lui caresser la joue. Aussitôt, il attrapa cette main douce dans la sienne pour l'éloigner. Toutefois Sofia avait l'air bien décidé à obtenir le fruit de sa longue patience et l'embrassa légèrement sur les lèvres après avoir insinuer que sa femme aurait voulu qu'il retrouve le bonheur.

De colère, il plaqua rudement son ancien second contre le mur, ne coupant pas le lien entre leur regard. Il n'aimait pas quand on parlait de sa femme. Pourtant, en se sentant si proche d'elle, il sentit un autre désir que celui de l'engueuler. Il voulait l'embrasser, l'embrasser jusqu'a qu'ils n'aient plus d'oxygène.

"Ne-me-reparle-plus-jamais-de-ce-qu'elle-aurait-voulu ! Je te l'interdis !!!"

Jefferson avait articule soigneusement chaque mot et avant que Sofia ait eu le temps de dire quelque chose, il céda à son envie et l'embrassa presque violement. Le baiser était passionnel en aucun cas doux. Une main derrière la nuque de la militaire, une autre au creux de ses reins, il la collait contre le mur, l'embrassant comme si sa vie en dépendait puis aussi subitement qu'il avait commence, il se recula précipitamment.

"Je.. C’était une erreur, ça ne se reproduira plus !"

Le militaire après avoir assené cette phrase fit demi tour et s'apprêta à quitter la salle de l'armurerie quand la porte se ferma activement et qu'une voix retentie dans la cité.

"Suite à un problème technique, nous vous demandons de prendre votre mal en patience ! Nous faisons notre possible pour débloquer le système, gardez votre calme s'il vous plait merci."

"C'EST PAS VRAI !"

Jefferson donna un grand coup de poing dans la porte qui ne bougea pas d'un pouce. Par contre sa main sous l'impact, se mit à saigner faiblement. Il s'en fichait, à ce moment là, il ne souhaitait plus qu'une chose : être à des milliers de kilomètres de la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia MacKenzie
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 25
Peuple/Division : : Terrienne ~ Militaire
Age : : 29 ans
Date d'inscription : 12/04/2007

Dossier personnel
Niveau de sécurité: Delta
Niveau: 0
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Retrouvailles plutôt spéciales - PV Jeff -   Jeu 3 Mai - 0:19

Lorsque Sofia entra dans le stand de tir, elle n’imaginait en aucun cas que celui qui occupait toutes ses pensées à cet instant se trouverait dans la pièce. Agréable surprise pourtant. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle n’avait jamais aimé un homme comme elle aimait Jefferson Black. Pourquoi était-elle tombée amoureuse de lui ? Il était taciturne, imbuvable, dur. Bref, le genre d’homme qu’on préfère éviter de côtoyer. Mais Sofia avait cette manie de toujours faire les choses différemment. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’était pas du tout conventionnelle. Encore une fois, elle avait surpris tout le monde en s’amourachant du tyran qui lui servait de Capitaine (^^). Cet amour aurait très bien pu rester secret, mais par sa détermination à protéger Black, tous les membres de l’équipe avait rapidement compris la nature des sentiments de la jeune femme.

Mais elle s’en fichait éperdument. Un seul de ses regards suffisait à taire toutes remarques. La seule personne qui restait aveugle devant son comportement était le principal intéressé, à savoir Jefferson. Elle avait beau lui montrer par tous les moyens possibles et imaginables ce qu’elle ressentait, il continuait de fermer les yeux. Cette attitude avait pour résultat de l’énerver au plus au point, et puis comme elle était incapable de lui en vouloir plus de cinq minutes, ses résolutions concernant Jeff ne tenait pas très longtemps. Au fil des années, il avait fini par comprendre. Sofia pouvait s’avérer très patiente lorsqu’il s’agissait de sa relation avec son capitaine. Elle voyait bien naître une sincère amitié entre eux, même si de son côté, elle aurait désiré plus. Mais pour une fois, elle avait réussi à contenir ses ardeurs (^^) et s’était contentée de jouer le jeu. Certaines plaisanteries continuaient d’être véhiculées à leur sujet, mais rien de suffisamment important pour que Jeff accorde une attention particulière à ce genre de ragot.

La raison de cette longue attente ? Oui, car il en fallait bien une pour faire patienter ainsi notre belle militaire. Jeff lui avait un jour confié son passé. Sofia s’était alors sentie honorer bien qu’attristée par le passé sordide de l’homme qu’elle aimait. Elle se remémorait cet évènement, comme si c’était hier. À cet instant, elle aurait tellement voulu pouvoir se blottir dans ses bras… Son courage s’était totalement évaporé en croisant le regard de celui qui avait volé son cœur. Pourtant, ses révélations ne l’avaient en aucun cas poussé à abandonner cette voie. Elle avait plutôt redoublé d’ardeur pour gagner le cœur de Jeff. Il n’avait jamais compris à quel point elle aurait souhaité pouvoir lui apporter un peu de bonheur après toutes ses épreuves. De savoir qu’il était lui aussi à Atlantis et sous ses yeux depuis quelques minutes relevaient presque du miracle. Ils étaient à nouveau réunis, et cette fois, elle ne laisserait pas passer sa chance aussi facilement. D’ailleurs, pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour des retrouvailles spéciales MacKenzie (^^) ? Sans plus attendre, elle l’enlaça par derrière.

« Toujours aussi sympa, hein ! Des menaces, toujours des menaces ! Je te connais Jeff, et je sais très bien que tu ne mettras jamais ces menaces à exécution. Que je sois dans ton équipe ou non ne changera rien et j’en suis persuadée. »

Jeff avait toujours été ainsi. Il préférait blesser et insulter pour empêcher les gens de l’approcher. Malheureusement, il était tombé sur une militaire aussi têtue que lui, qui n’était pas prête d’abandonner. Elle finirait par obtenir le fruit de sa longue patience, à savoir Jefferson Black. Lorsqu’il s’adressa de nouveau à elle, Sofia répliqua violemment. Était-il à ce point inconscient qu’il n’avait pas encore compris la profondeur de ses sentiments ? Jeff plongea son regard dans le sien, et la jeune femme y lut encore cette souffrance. Souffrance qui l’atteignait aussi d’une certaine façon, puisqu’elle ne pouvait supporter de le voir ainsi. Si seulement il pouvait la voir autrement que son ancien second pendant ne serait-ce que quelques secondes. Certains hommes étaient complètement aveugles aux gestes subtiles des femmes, mais pas à ce point ! Peut-être jouait-il le jeu, après tout, Jefferson avait toujours été un excellent observateur…

« N’empêche, j’ai bien le droit de m’inquiéter un peu pour toi. Et je ne joue pas les nounous avec toi, quoi que, ça pourrait être amusant... Enfin ça c’est si tu me laisses t’approcher à plus de 2 mètres ! Oui tout le monde doit y passer un jour, mais je ne les laisserai pas t’arracher à moi sans même lever le petit doigt ! Pour ce qui est des missions suicides, j’ai eu un bon professeur ! »

Jeff la fusilla du regard, ce qui eut pour seul effet de lui tirer un sourire. Ce même regard qu’il lui jetait lorsqu’elle jetait elle-même dans la gueule du loup. Bon d’accord, elle agissait de la même façon lorsqu’il partait en mission. Dans certains cas, si elle n’avait pas eu un peu de retenu, elle l’aurait attaché afin de l’empêcher de partir. Heureusement, il était toujours revenu sain et sauf de toutes ses aventures. Il faut dire qu’elle était aussi pire que lui en ce qui concernait les missions suicidaires. Elle était toujours l’une des premières à se lancer tête baisser dans ce genre de mission. Pourtant, elle avait beau le comprendre, elle continuait de s’inquiéter pour lui. Même si elle était une habituée de ce type de mission, comment rester calme et sereine alors que l’homme que vous aimez est peut-être sur le point de mourir ? Une bonne question à laquelle Sofia ne sait toujours pas quoi répondre…

« Moi, prendre des risques inutiles ? Jamais… Et je croyais que ce métier exigeait ce genre de risques ? Jefferson Black s’inquiéterait-il pour son ancienne seconde ? Oh, mais Sheppard est très bien. Mais il n’est pas toi, Jeff. C’est un bon début, ta nouvelle seconde est encore en vie après votre première rencontre, du moins, si elle survie à ton entraînement. »

Le regard de Sofia s’illumina, et elle poursuivit, ayant bien l’intention de mettre Jeff dans une impasse.

« Tu n’as toujours pas répondu à ma dernière question et tu viens tout juste d’employer le même terme pour décrire le soldat Carper et moi. Alors, me considères-tu de la même façon qu’elle ? »

Sofia lui caressa ensuite la joue, et s’approcha doucement de son visage, main qu’il attrapa au passage pour l’empêcher d’aller plus loin. Mais son regard bleu était toujours plongé dans celui de Jefferson, elle ignora ce geste de résistance, totalement inutile de toute façon. Elle déposa un baiser sur ses lèvres avec une tendresse infinie, avant de lui murmurer quelques mots. Malheureusement, ces mots eurent pour effet de le mettre dans une colère noire. Il la plaqua rudement contre le mur et Sofia observa un changement en lui. Il n’avait plus seulement envie de l’étrangler (^^)…

Jeff gardait toujours le contact visuel avec la belle militaire, il était si proche d’elle à cet instant. Si elle n’avait pas remarqué cette lueur de colère qui brillait au fond de son regard, elle l’aurait embrassé, à nouveau, mais par pure grandeur d’âme et par respect pour l’homme qu’elle aimait, elle se retint à la dernière seconde. Elle écouta silencieusement, et comprit qu’elle s’était aventurée sur un terrain dangereux. Elle se mordit la lèvre inférieure avant qu’elle ait le temps de lui demander pardon, il l’embrassa, fougueusement, presque violemment. Le cœur de Sofia fit un bon dans sa poitrine et après une fraction de seconde, elle répondit ardemment à son baiser. Il avait posé une main dans son cou et l’autre au creux de ses reins. Ce baiser était passionnel, Sofia le sentait au plus profond de son être. Jeff s’arrêta aussi vite qu’il avait commencer. Il bredouilla quelques excuses et tourna les talons ayant dans l’intention de fuir. Encore.

« JEFF ! Tu ne peux pas partir comme ça ! Pas après ça… ! »

Son regard était empli de douleur, il n’avait pas le droit de partir, de la laisser en plan ainsi. Pourtant, il n’accorda pas d’importance à ce qu’elle venait de crier. Il s’apprêtait à la quitter, lorsqu’une voix retentie. Le système venait de planter, et les portes s’étaient fermées automatiquement. Ils étaient tous les deux cloîtrés ici, alors que Sofia avait envie d’étrangler Jeff. Oui, oui, vous avez bien entendu, disons que la façon dont il avait réagi après l’avoir embrassé lui donnait plutôt envie de lui en coller une plutôt que de recommencer (^^). Quoi que le choix n’était pas évident… Jeff embrassait comme un dieu (^^). Sofia soupira légèrement lorsqu’il se mit à frapper la porte de son poing. Action totalement inutile puisque la porte n’avait pas bougé d’un seul centimètre. La jeune femme s’approcha souplement de Jefferson, pour jeter un coup d’œil à sa blessure.

« Montre-moi ta main, Jeff ! Ne fait pas l’idiot, si ta blessure s’infecte, tu ne pourras même pas tenir un flingue ! Pour une fois dans ta vie, écoute ce que je dis et ne fait pas à ta tête ! Qu’est-ce qui t’a pris te taper dans cette porte ? »

Elle connaissait déjà la réponse, mais peu importe. Il la laissa jeter un coup d’œil à sa blessure, rien de très grave, un peu de sang, mais rien qui méritait de mobiliser une équipe médicale. Lorsqu’elle laissa tomber la main de Jeff, elle croisa à nouveau son regard brun chocolat. Elle n’avait jamais pu résister à ses yeux… Elle effleura ses lèvres avec toute la douceur dont elle était dotée. Un baiser tendre, cette fois, rien de comparable avec le baiser qu’ils avaient échangé quelques minutes plus tôt. Mais cette fois, c’est Sofia qui s’arracha à son étreinte. Elle ne pouvait pas lui faire ça, et son regard exprimait une tristesse infiniment grande.

« Je t’aime Jeff, et je n’en ai jamais douté pendant toutes ces années. Je suis désolée. Je ne veux pas que tu risques la cours martiale pour moi. Je n’agirai plus ainsi, c’est une erreur de ma part. Capitaine Black. »

Elle ne l’appelait jamais ainsi, sauf pour se moquer de lui. Elle ne doutait en aucun cas de ses sentiments. Il était et serait toujours son capitaine adoré, mais son boulot était tout pour lui. Elle ne voulait pas qu’il perde ce qui lui avait permis de se maintenir en vie depuis la mort de sa femme, pour elle… Elle se détourna, s’apprêtant à s’éloigner, lorsqu’il attrapa sa main pour la retenir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles plutôt spéciales - PV Jeff -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles plutôt spéciales - PV Jeff -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles plutôt froides... || PV Alex
» Retrouvailles plutôt mouvementées... (PV : Milana) [Terminé]
» Des retrouvailles plutôt tendues... ¤ Aloyssia & Devon
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Atlantis :: ~¤ La Galaxie de Pégase ¤~ :: Atlantis, la cité des Anciens :: L'armurerie / Le stand de tir-
Sauter vers: